top of page
  • Photo du rédacteurZoé Jean-Deslauriers

APRÈS STRAND | Bertrand Carrière


Le projet Après Strand prend comme point de départ les œuvres que le photographe américain Paul Strand réalisa en Gaspésie en 1929 et en 1936. Au cours de ces deux voyages, Strand passa l’été en Gaspésie faisant le tour de la péninsule avec sa femme. Son travail est alors motivé par le désir de travailler sur des espaces plus vastes qu’il n’est habitué de traiter. Il cherche dans ces grands espaces une forme d’unité entre chaque élément qui les composent, dans l’avant plan jusque dans l’arrière plan et même dans la qualité des nuages des ciels qu’il photographie.


J'ai séjourné durant plusieurs semaines en Gaspésie et voyager tout autour de la péninsule, à la recherche des lieux où Paul Strand avait photographié. Et bien que j'ai retrouvé certains de ces endroits, je me suis plutôt librement inspiré de l'esprit des images de Strand.

Le voyage en Gaspésie de 1929 représente la première tentative de Strand pour interpréter "le caractère essentiel" d’un endroit et de ses habitants. C’est aussi sa première tentative à réaliser des paysages et d'établir des relations visuelles capables d’unir le ciel et la terre dans ses images. Il retournera en Gaspésie produire une seconde série d’images en 1936 où il réalisera des portraits.


Principalement des paysages et des vues architecturales, mes images incluent aussi des portraits. Mes prises de vues ont été réalisées en couleur afin de bien marquer une distance entre les deux corpus et demeurer fidèle à ma propre démarche. En continuité avec la pensée de Strand, j'ai voulu proposer ma vision du caractère essentiel de ce qu’est la Gaspésie aujourd’hui.


Cette exposition sera présentée dans l'Espace de diffusion en art actuel de la Vieille Usine de l'Anse-à-Beaufils du 28 juin au 30 juillet 2023. Un grand merci au Musée de la Gaspésie d'avoir rendu cette exposition possible!



Biographie de l'artiste

Au cours des quarante dernières années Bertrand Carrière a tissé une œuvre photographique à la fois personnelle et variée. Ses recherches se développent d'abord dans une voie documentaire où il s'intéresse à la mémoire et à l’histoire des lieux. Puis, il a une approche plus intime, caractérisée par une disponibilité du regard aux irrégularités du visible. Dans ses photographies, il recherche les ambigüités poétiques et les connotations flottantes.


Il est récipiendaire de bourses du Conseils des arts du Canada, du Conseil des arts et des lettres du Québec et du conseil des arts de Longueuil. Son travail a été exposé au Québec, au Canada, aux États-Unis, en Europe, en Russie, en Argentine et en Chine. Récemment il a exposé à Glasgow les images de sa résidence en Écosse. En 2005 il reçoit le prix du CALQ (Montérégie). En 2018 il reçoit le Prix Reconnaissance Desjardins du Conseil des arts de Longueuil. En 2019, il est en résidence au Studio du Québec à Londres.


Il a publié plusieurs livres aux éditions Les 400 coups : Témoin de l'ombre : photographies de tournage (1995), Voyage à domicile (1997), Signes de jour (2002), Hivers (2003) et Dieppe : paysages et installations (2006), lequel obtient le prix Lux du meilleur livre de photos de l'année. En 2010 paraît Lieux mêmes, aux éditions L'Instant même, et Ground Level, publié par le Centre Sagamie. En 2011, le Musée régional de Rimouski expose série Après Strand, et lui consacre un catalogue. La même année, il illustre le livre de Georges Leroux, Wanderer : essai sur le Voyage d'hiver de Franz Schubert, aux éditions Nota Bene, ouvrage qui remportera le Grand prix du Gouverneur général du Canada, catégorie Essais de langue française. Il publie Le Capteur en 2015 aux éditions du renard. En 2020 il publie Solstice, une monographie qui retrace plus de 40 années de son travail. Il publie également Ireland 1986 chez Cafe Royal Books en 2021.


Ses œuvres se retrouvent dans plusieurs collections publics et privées, notamment au Musée des Beaux-Arts du Canada, au Musée national des Beaux-Arts du Québec, au Centre canadien d'architecture, au Houston Museum of Fine Arts, à la Bibliothèque National de Paris, à la Cinémathèque Québécoise, le Cirque du Soleil et au Musée McCord de Montréal.

Il a étudié les communications graphiques au cégep Ahuntsic. Il est détenteur d'une maîtrise en communications de l'Université du Québec à Montréal. Il a enseigné la photographie au cégep André-Laurendeau de 1992 à 2017. Il enseigne maintenant la photographie à l'Université de Sherbrooke. Né en 1957 à Ottawa, il vit et travaille dans les Cantons de l'Est. Son travail est représenté à Montréal par la Galerie Simon Blais et à Toronto par la Stephen Bulger Gallery. Son travail est également distribué par l'Agence VU à Paris.

Posts récents

Voir tout
bottom of page