• Zoé Jean-Deslauriers

Exposition d'Anick Loisel | CRIS ET CHUCHOTEMENTS

Dernière mise à jour : 17 nov.


Sous le thème de l’art engagé, l’artiste Anick Loisel utilise le collage numérique comme technique artistique pour dénoncer plusieur injustices de notre monde où l’humanité et l’ouverture font souvent place à la cruauté et à l’imbécilité. Le collage numérique est créé à partir d’un logiciel de transformation d’images, comme Photoshop, Gimp ou Freemix. On superpose plusieurs photos et illustrations, on les modifie, on les déforme et les transforme. Une artiste invitée, Olena Kulik, d’origine ukrainienne, se joindra à Anick pour présenter une de ses œuvres.


Cris et chuchotements sera exposée du mercredi 10 août au dimanche 18 septembre dans l'Espace de diffusion en arts actuels au deuxième étage de la Vieille Usine. Le vernissage de cette exposition aura lieu le 11 août de 17h à 19h toujours au 2e étage de la Vieille Usine. Les artistes seront présentes pour parler de leur exposition.


Biographie d'Anick Loisel

Anick Loisel s’intéresse à l’art engagé depuis une vingtaine d’années et ce projet-solo est le premier qui présentera ses inquiétudes face à la situation du monde. Elle s’est formée auprès de Wartin Pantois, artiste de rue plusieurs fois boursiers du CALQ et aussi de façon autodidacte. Elle a initié, en 2022, un groupe d’étudiants de secondaire V en co-animant un atelier pendant 5 mois, projet qui a abouti à une exposition au Centre culturel de Paspébiac. Artiste multidisciplinaire, Anick utilise autant la photographie, les techniques mixtes, les encres, la peinture ou la poésie pour exposer sa vision de la vie et de ce qui l’entoure. Elle est membre de Culture Gaspésie, du Centre d’artistes Vaste et Vague et Le Regroupement des artistes en arts visuels (RAAV)

Biographie d'Olena Kulik

Olena Kulik est née à Zaporijia en Ukraine à l’époque soviétique. Elle se considère comme une artiste peintre autodidacte qui est constamment à la recherche de couleurs, de formes et de techniques lui permettant d’exprimer ses émotions. Elle aborde dans ses peintures plusieurs thèmes s’inspirant de ses propres expériences de vie. Avec le temps, Olena en est venue à privilégier le style Dada, soit le mouvement mieux connu sous le vocable de dadaïsme qui a influencé les artistes au début du XXe siècle, tant en littérature qu’en art. Ce mouvement intellectuel se caractérise plus particulièrement par la remise en cause des conventions sociales et des contraintes idéologiques, esthétiques et politiques qui entravaient la liberté de pensée des gens à cette époque.

Au moment où Olena immigre au Canada dans les années quatre-vingt-dix, elle est immédiatement séduite par son nouveau pays d’adoption. Et surtout par le Québec, la Belle Province. Néanmoins, elle devra traverser un certain nombre d’obstacles durant son parcours migratoire avant de pouvoir enfin accéder à son rêve secret, celui de peindre et de créer des toiles.

Olena Kulik a exposé ses œuvres à partir de 2012. D’abord au Collège Ahuntsic, où elle travaille comme entraîneur sportif, une suite naturelle due à son expérience comme athlète d’élite dans l’ancienne URSS. Elle est aussi bachelière en éducation physique de l’université de Zaporijia, en Ukraine. Madame Kulik a exposé ses toiles au Musée des Maîtres et Artisans du Québec et a participé à diverses expositions à Montréal et dans plusieurs municipalités des Laurentides. Ajoutons qu’une de ses toiles a été sélectionnée pour faire la page couverture du roman Saveur de péché de Lomomba Emongo. Pour cette artiste, l’art n’est pas un métier, mais un état d’esprit. Plusieurs de ses peintures se retrouvent dans des collections privées à Kyiv, Montréal, Toronto, les Laurentides et en Gaspésie.

142 vues0 commentaire